Nouvelle-Zélande Production de vin et exportations

drapeau Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : Production de vin et exportations

Caractéristiques du vignoble | Production | Exportations

 

Caractéristiques du vignoble

 

Entre 2000 et 2010, les surfaces plantées ont triplé. En 2013, le vignoble néo-zélandais s'étendait sur une surface de 35.733 hectares, soit 29% de plus qu'en 2007. La superficie totale des vignobles représente 0,5% de la superficie du vignoble mondial total. On comptait 692 domaines viticoles dans le pays en 2013.

Les principales régions viticoles de la Nouvelle Zélande se situent sur ses deux grandes îles :

L’île du Nord (la plus grande partie du vignoble néo-zélandais) :
- Northland est la région la plus proche de l’équateur et la plus chaude, ce qui favorise la belle maturité du Cabernet Sauvignon, du Merlot et du Chardonnay plantés sur des sols argileux peu profonds et des sous-sols sablo-argileux volcanique ;
- le vignoble de la région d’Auckland relie la côte Ouest à la côte Est. Sous un climat chaud et humide, on y produit des raisins rouges et blancs, sur des sols peu pentus, peu profonds, limoneux et à dominance argileuse ;
- Les deux régions de Waikato et Bay of Planty sont le terroir de prédilection du Chardonnay, cultivé sous un climat modéré et sur des sols riches ;
- Gisborne est le troisième vignoble néo-zélandais (2.197 hectares de vigne), mais il est surtout connu pour être le vignoble le plus à l’Est du monde. Abritées par des montagnes à l’Ouest, les vignes bénéficient d’un fort taux d’ensoleillement et grandissent principalement en plaine sur des alluvions recouvrant des sous-sols sableux et volcaniques. Seuls 10% de la surface sont des cépages rouges ;
- Hawkes Bay est le deuxième vignoble néo-zélandais (4.945 hectares). Cette région connaît une très importante diversité de sols, ce qui donne des raisins à maturité plus ou moins tardive. Le Chardonnay reste la variété la plus plantée, malgré de nombreuses heures d’ensoleillement qui sont plus propices à des cépages plus tardifs comme le Cabernet Sauvignon et le Pinot Noir ;
- Wellington est le vignoble situé le plus au Sud de l’île du Nord. Le Pinot Noir est le cépage roi de Wellington, région dynamique également réputée pour son Sauvignon Blanc. Petite en terme de production, elle contribue largement au renom de qualité des vins néo-zélandais.

L’Île du Sud :
- Le vignoble de Nelson (861 hectares) est le seul de l’Île à être situé sur la côte Ouest. Protégée des fortes précipitations par les montagnes, cette région bénéficie d’un climat rude, tempéré par la proximité de la mer. On y trouve des cépages résistant aux températures plus basses, tels que le Riesling, le Pinot Noir, le Chardonnay ou le Sauvignon Blanc ;
- Le Marlborough est la plus grande aire viticole de Nouvelle Zélande (16.787 hectares), caractérisée par ses sols caillouteux et ses forts écarts entre les températures diurnes et nocturnes. Le Sauvignon Blanc est le cépage le plus cultivé et a fait la réputation des vins de cette région. On y trouve également du Chardonnay, du Pinot Noir et du Riesling ;
- Les terres grasses et riches en calcaire de Canterbury favorisent la culture du Chardonnay et du Pinot Noir (représentant 60% de l’encépagement de la région), suivis du Riesling et du Sauvignon Blanc ;
- Central Otago est le vignoble le plus au Sud du monde (1.561 hectares). De part son altitude, c’est la seule région viticole néo-zélandaise à bénéficier d’un parfait climat continental. Ce terroir se différencie un peu plus car il possède des sols de terreaux limoneux agrémentés de lourds dépôts de micaschiste. Ce terroir est très favorable au Pinot Noir, mais aussi au Chardonnay, au Sauvignon Blanc et au Riesling.

 
Evolution des superficies du vignoble 201020112013
Superficie (1000 ha) 37,037,035,0
Part de la superficie du vignoble national dans la superficie du vignoble mondial (%) 0,50,50,5

Source : AWBC ; Wine Institute

Retour vers le haut

 

Production

 

La Nouvelle-Zélande est un grand pays producteur et exportateur de vin avec plus de 228,8 millions de litres produits en 2013 (contre 190 millions de litres en 2010), dont plus de 169 millions exportés pour une valeur de près de 773 millions EUR. On estime, par ailleurs, que les exportations vont croître au cours des 5 prochaines années, tirées en particulier par les demandes chinoise et américaine. Les rendements sont très variables d'une année sur l'autre, mais des records de productions ont été atteints ces dernières années

Le vin blanc représente environ 70% de la production contre 20% pour les vins rouges. Le Sauvignon Blanc constitue la principale variété de vin produite en Nouvelle-Zélande, représentant plus de la moitié de la production de vin. On compte également de nombreux vins rouges de qualité, en particulier des Pinot Noirs. La Nouvelle-Zélande s'est lancée il y a une vingtaine d'année dans la production de vins effervescents. Généralement vendus sous le nom de Méthode Traditionnelle, ils sont très appréciés des Néo-Zélandais. La part des vins fortifiés s'est effondrée en 30 ans. Elle est d'environ 2%.
En dix ans, le nombre d’entreprises viticoles néo-zélandaises a bondi de 204 à 530 exploitations en 2013. La part de production des grandes exploitations agricoles est passée en dessous des 50% au profit d’un nombre croissant de petites exploitations.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter ce portail vers quelques producteurs : Globalwinespirits.

 
Evolution de la production de vin 201020112013
Production de vin (milliers d'hectolitres) 1.900,02.350,02.280,0
Part de la production nationale de vin dans la production mondiale de vin (en %) 0,80,90,9

Source : Wine Institute

Retour vers le haut

 

Exportations

 

En 2013, le pays a exporté 271,76 millions de litres de vin pour une valeur totale de 1 021,20 millions USD. Les exportations ont ainsi augmenté de 5,1% en volume et de 14% en valeur par rapport à 2011, signe que les vins exportés ont été de meilleur qualité et se sont vendus plus cher sur le marché, la progression en volume étant moins importante que la progression en valeur.

Entre 2011 et 2013, les exportations de vins embouteillés ont augmenté de 9,9% en volume et de 12,4% en valeur, les exportations de vins en vrac ont diminué de 11,7% en volume mais augmenté de 26,9% en valeur et les exportations de vins effervescents ont diminué de 0,6% en volume et de 17,8% en valeur.

La majorité des vins exportés (80,7% du volume) en 2013 étaient des vins embouteillés. Les vins en vrac représentaient 18,1% du volume des exportations et les vins effervescents comptaient pour 1,2%.

 

Evolution des exportations de vin

  2011 2012 2013

Total
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
895,19
258,54

 
984,97
267,28

 
1.021,20
271,76

Vins tranquilles embouteillés
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
759,89
199,60

 
826,71
210,40

 
854,44
219,35

Vins tranquilles en vrac
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
124,31
55,74

 
145,58
53,04

 
157,71
49,23

Vins effervescents
• Valeur (millions USD)
• Volume (millions litres)

 
10,98
3,20

 
12,68
3,84

 
9,03
3,18

Source : Comtrade

 

Retour vers le haut

D'après les chiffres de 2013, les principaux clients du pays étaient : l’Australie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le Canada. L’Australie représentait à elle seule 30,8% du volume et 30,8% de la valeur des exportations de vin. Le Royaume Uni était second client du pays en volume (25,7% des parts de marché) et les Etats-Unis le second en valeur (24,1% des parts de marché).

En 2013 le pays a vendu des vins de moins bonne qualité à destination du Royaume-Uni et des Etats-Unis, se négociant moins cher sur le marché puisque les parts de marché de ces pays sur la valeur des exportations (22,3% et 24,1% respectivement) étaient inférieures à celles sur le volume (25,7%, et 25% respectivement).

A l'inverse, le pays a vendu des vins de meilleure qualité à destination du Canada, se négociant plus cher sur le marché puisque la part de marché de ce pays sur la valeur des exportations (6,3%) dépassait celle sur le volume (4,8%).

 

Les principaux clients en valeur

  Valeur (millions USD) Part des exportations (%)
Australie 314,66 30,81
Etats-Unis 246,38 24,13
Royaume Uni 227,47 22,27
Canada 64,33 6,30
Pays-Bas 24,97 2,45
Autres 143,39 14,04
Total 1.021,20 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2013

 

Les principaux clients en volume

  Volume (millions litres) Part des exportations (%)
Australie 83,75 30,82
Royaume Uni 69,87 25,71
Etats-Unis 67,99 25,02
Canada 13,13 4,83
Pays-Bas 6,82 2,51
Autres 30,20 11,11
Total 271,76 100,00

Source : Comtrade
Note : données 2013

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, tous droits de reproductions réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2014